Penser à l'avenir

Si vous êtes informé, vous pouvez présenter votre demande de manière plus efficace. Contactez l'équipe de consultation de Parkinson Suisse :

  • si, en tant que parkinsonien(ne), vous n'êtes pas sûr d'avoir droit à une allocation pour impotent ou à des prestations complémentaires 
  • si, en tant que parkinsonien(ne), vous vous inquiétez de la possibilité de devoir aller dans un home
  • si vous avez reçu un diagnostic de maladie de Parkinson et êtes encore en âge de travailler – même si votre capacité de travail n'est pas encore réduite
  • si, en tant parkinsonien(ne), vous ne savez pas comment financer des prestations d'aide ou des moyens auxiliaires
  • si, en tant que proche, tout est trop pour vous, mais que vous ne savez pas comment trouver d’aide
  • si vous avez besoin d'aide pour remplir les Directives anticipées

Allocation pour qui nécessite de l'aide

L'allocation pour impotent est une prestation de l'AVS/AI destinée aux personnes qui dépendent d'une aide spéciale de tiers. Les personnes concernées ne savent souvent pas si elles sont déjà habilitées à présenter une demande. En outre, la maladie de Parkinson, avec son évolution progressive et fluctuante, rend difficile de remplir correctement les formulaires de demande. L'équipe de consultation de Parkinson Suisse se fait un plaisir de soutenir gratuitement les personnes concernées, en particulier pour les questions concernant la maladie de Parkinson au travail et les prestations complémentaires.

L’allocation pour impotent

Avec la progression de la maladie, les personnes concernées sont de plus en plus dépendantes de l’aide de leurs proches. Étant donné que l’aide requise augmente insidieusement, elle est souvent considérée comme allant de soi. Quand les parkinsoniens doivent être assistés et pris en charge quasiment 24 heures sur 24, l’épuisement menace les proches aidants. Ils peuvent certes tout faire, mais pas tout en même temps. Cependant, la décharge et les moyens auxiliaires urgemment nécessaires ont un coût.

L’allocation pour impotent peut couvrir une partie de ces frais. Le droit à cette prestation ne dépend pas du revenu ou du patrimoine. En principe, toute personne régulièrement dépendante de l’aide de tiers pour l’exécution des gestes de la vie quotidienne depuis au moins un an y a droit. Pour mesurer le degré d’impotence, il est nécessaire de déterminer pour quelles tâches quotidiennes de la liste suivante (et pour combien d’entre elles) la personne concernée requiert une assistance :

  • se lever, s’asseoir, s’allonger
  • s’habiller ou se déshabiller
  • faire sa toilette
  • aller aux toilettes
  • manger et boire
  • se déplacer, entretenir des
  • contacts sociaux
  • être surveillé

Si la personne concernée n’a pas encore atteint l’âge donnant droit à l’AVS mais a besoin d’aide pour deux activités susmentionnées au moins (impotence faible), elle a très certainement droit à une allocation pour impotent.

Pour les personnes en âge AVS qui vivent chez elles les critères sont les mêmes que pour les personnes qui n'ont pas encore atteint l’âge de l’AVS. En revanche, les rentiers AVS vivant en établissement médicosocial (EMS) doivent requérir de l’aide pour quatre activités susmentionnées au moins (impotence moyenne) s’ils souhaitent se prévaloir de leur droit.

Si vous n’êtes pas sûr d’être éligible à une ouverture de droit à l’allocation pour impotent, n’hésitez pas à contacter l’équipe de conseillers de Parkinson Suisse. Ils vous aideront aussi à remplir le formulaire.

 

Une consultation personnelle ?

Nous chercherons des solutions avec vous. N'hésitez pas à nous contacter.

Équipe consultation

Guide Parkinson Assurances sociales

Informations et bases juridiques
Auteurs : Georges Pestalozzi-Seger, Petra Kern
A5, 52 pages, 2e édition révisée, 2021
Éditeur : Parkinson Suisse

Boutique

Directives anticipées pour parkinsonien(ne)s

Avec une guide détaillée et une carte d'urgence

A4, 28 pages, 2e édition révisée, 2017
Éditeurs : Fondation Dialog Ethic et Parkinson Suisse

Boutique
Haut de la page