Votre pierre à l’édifice

En prenant les bonnes mesures, vous contribuez, en tant que personne concernée, supérieur(e) hiérarchique ou responsable du service du personnel, à la réussite du Parkinson dans l'environnement de travail.


Vous êtes parkinsonien(ne)


Parlez de « votre Parkinson » lorsque vous êtes interrogé(e) à ce sujet. Mentionnez les symptômes et les restrictions, mais ne vous arrêtez pas là. Prenez en main le changement de rôle que la maladie exige de vous. Vous êtes toujours « comme avant », mais plus riche d’expériences.

Vous êtes supérieur(e) hiérarchique


Adoptez un comportement respectueux et orienté vers la recherche de solutions avec les collaboratrices et les collaborateurs concernés. Tâchez d’apaiser les insécurités des parkinsonien(ne)s en cherchant des solutions. Familiarisez-vous progressivement avec la maladie et son évolution. La personne concernée peut vous y aider. Posez-lui des questions ! Après tout, elle est spécialiste de sa maladie.

Vous êtes responsable du service des ressources humaines


Faites preuve d’empathie, soyez la personne de confiance à qui l’on fait volontiers appel. Conseillez les supérieur(e)s hiérarchiques, les collaboratrices et les collaborateurs concernés en matière de droit des assurances et sur les questions procédurales. Favorisez les liens entre les personnes intéressées au sein de l’entreprise et la collaboratrice ou le collaborateur en question. Représentez l’entreprise et défendez les intérêts de la parkinsonienne ou du parkinsonien à l’égard de tiers (AI, caisse de pension).

Culture d’entreprise


Les entreprises qui évoluent dans un environnement mondialisé dont les buts premiers sont la maximalisation du gain et les incitations monétaires au rendement sont plus promptes à exercer leur droit de licenciement quand la capacité de performance des collaboratrices et collaborateurs devient limitée. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui travaillent dans ces conditions doivent s’informer le plus tôt possible de leurs droits afin, le moment venu, de se présenter à leur employeuse ou à leur employeur comme des partenaires de négociation compétent(e)s. Sont concernés le droit du contrat de travail, ancré dans le Code des obligations, le droit du travail et les dispositions du droit des assurances. Exploitez votre réseau personnel et consultez rapidement l’équipe de conseillers de Parkinson Suisse.
Dre phil. Esther Röthlisberger

L'autrice

La Dre phil. Esther Röthlisberger a été responsable des ressources humaines pour plusieurs grandes entreprises. Psychologue, elle est membre du comité de Parkinson Suisse.

« L’inventivité de certain(e)s responsables quand il s’agit de trouver des solutions est surprenante – pour autant que la volonté existe. »

Équipe de consultation

Nous cherchons ensemble des solutions. N'hésitez pas de nous contacter !

Équipe de consultation
Haut de la page